Layout Mode
boîte
large
Thème Couleur
Choose your colors
Background Color:
Remettre

Pourquoi la concentration en CO2 dans une pièce est-elle un indicateur de risque face au Covid-19 ?

Les détecteurs d'air KOKOON AIR sont des dispositifs professionnels qui analysent la qualité de l'air intérieur, choisissez-les, pour votre maison, votre bureau, votre école pour votre santé. 

decouvrez le nouveau protocole sanitaire  PROTOCOLE SANITAIRE et de la nécessité de s'équiper en détecteur de CO2

DETECTEURS D'AIR KOKOON AIR PROTECT

L'Air que vous respirez chaque jour a le pouvoir d'affecter votre espérance de vie et votre productivité quotidienne. 

Nous avons beaucoup entendu parler de la pollution extérieure. Selon l'Agence de protection de l'environnement (EPA), nous passons 6% de notre vie en transit et 2% de notre temps à l'extérieur. 

Cela signifie que 92% de notre temps est passé à l'intérieur

Pourquoi la concentration en CO2 dans une pièce est-elle un indicateur de risque face au Covid-19 ?

"Quand vous respirez, vous allez prendre de l'oxygène et vous allez rejeter du dioxyde de carbone, qui va s'accumuler dans la pièce où vous êtes. Plus la concentration de CO2 est élevée, plus vous risquez d'attraper le coronavirus, car cela veut dire que la pièce est mal ventilée et que vous vous retrouvez exposé aux nombreux aérosols rejetés par les autres personnes qui se trouvent avec vous…

Europe 1 Par Jimmy Mohamed EUROPE 1 

Déconfinement] La détection du CO2, nouvelle arme pour combattre le Covid-19

Le lien est à présent établi : le taux de CO2 dans une pièce indique la quantité d'air exhalé par les personnes... et potentiellement, la quantité d'aérosols en suspension contenant le Covid-19. Au regard de ce constat, les détecteurs de CO2 deviennent ainsi le nouveau fer de lance dans la lutte contre la propagation du virus…

Le Règlement sanitaire départemental (RSD) recommande de ne pas dépasser 800 ppm, soit 0,8 ml de CO2 pour un litre d’air. Suite à la pandémie, le HCSP s’est également prononcé en novembre 2020 pour fixer à 800 ppm le niveau de CO2 dans un espace clos recevant du public

 L’usine nouvelle  Roman Epitropakis L'USINE NOUVELLE

Un investissement laissé aux collectivités locales

Quel intérêt dans le cadre de l'épidémie ? Plusieurs études assurent que la qualité de l'air est un indicateur utile pour mesurer le risque de transmission. "Mesurer les niveaux de dioxyde de carbone en intérieur est un moyen peu cher et efficace pour suivre le risque que des personnes attrapent la Covid-19 (...). Dans n'importe quel espace intérieur, quand les niveaux de dioxyde de carbone en excès doublent, le risque de transmission double lui aussi, approximativement", souligne une étude de scientifiques de l'Université du Colorado, aux États-Unis.

RTL Victor Goury Laffont RTL

Le nouveau protocole sanitaire appelle également les entreprises à s'équiper de détecteurs de CO2 pour mesurer le dioxyde de carbone présent dans l'air

Laetitia LIENHARD LE FIGARO LE FIGARO

Rouvrir, dans tous les sens du terme: la ventilation est reconnue comme une arme anti-Covid-19 de première importance avant la réouverture des commerces mercredi. Le point sur les mesures prévues et sur celles qui manquent selon les spécialistes.

AFP, publié le mardi 18 mai 2021 à 11h06

ORANGE.FR